International
URL courte
14260
S'abonner

Le gouvernement sud-coréen a approuvé jeudi le déblocage d'une aide d'environ huit millions de dollars en faveur de son voisin du Nord.

La Corée du Sud a donné son feu vert à l'octroi d'une aide humanitaire de huit millions de dollars (6,7 M EUR) à la Corée du Nord, a fait savoir le ministère sud-coréen de l'Unification.

La décision intervient après l'adoption par le Conseil de sécurité des Nations unies de nouvelles sanctions contre Pyongyang en réaction au sixième essai nucléaire réalisé par le pays communiste.

Selon le ministère de l'Unification, Séoul prévoit d'expédier des produits nutritionnels pour enfants et femmes enceintes d'une valeur totale de 4,5 M USD via le Programme alimentaire mondial de l'Onu (PAM), ainsi que des vaccins et des médicaments à hauteur de 3,5 M USD, par le biais de l'Unicef.

D'après les estimations de l'Unicef, environ 200.000 enfants nord-coréens souffrent de malnutrition sévère.

Les tensions ne cessent de grimper autour de la péninsule coréenne ces derniers mois. Mardi, lors de son premier discours devant l'Assemblée générale de l'Onu, Donald Trump a menacé de «détruire totalement» la Corée du Nord, affublant son dirigeant Kim Jong-un du surnom de «Rocket Man» («homme-fusée»), «embarqué dans une mission-suicide pour lui et son régime».

Pyongyang, pour sa part, n'a visiblement pas été impressionné par les déclarations de M.Trump. Ainsi, le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-ho a comparé ses menaces aux «aboiements d'un chien».

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un prêtre orthodoxe grièvement blessé par balles devant une église à Lyon - vidéos
L’entrée de la grande mosquée de La Mecque défoncée par une voiture – vidéo
«Expulsion des islamistes»: des affiches représentant le Christ ensanglanté dans les rues de Béziers – photo
Tags:
tests nucléaires, aide humanitaire, Unicef (Fonds des Nations unies pour l'enfance), PAM (Programme alimentaire mondial), Kim Jong-un, Donald Trump, Corée du Nord, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook