International
URL courte
11250
S'abonner

La proposition d'envoyer des soldats de la paix dans le Donbass avancée par Kiev et soutenue par Washington n'a pas fait progresser d'un seul millimètre le règlement du conflit dans l'est de l'Ukraine, estime un sénateur russe.

La proposition de l'Ukraine au sujet du déploiement de casques bleus sur l'ensemble du Donbass ne sera pas soutenue par les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, par conséquent, elle est irréalisable, estime le vice-président de la commission de la défense et de la sécurité du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), Frants Klintsevitch.

Plus tôt, le Président ukrainien Piotr Porochenko avait déclaré que les États-Unis avaient entièrement soutenu la proposition de Kiev d'envoyer des casques bleus de l'Onu dans l'ensemble du Donbass.

«L'effet du soutien de la proposition ukrainienne par les États-Unis se réduit à un sentiment d'une "profonde satisfaction" qu'aurait apparemment éprouvé Piotr Porochenko après les assertions appropriées de Donald Trump», a indiqué le sénateur.

Toutefois, selon M.Klintsevitch la rencontre entre les deux Présidents n'a pas fait bouger le problème d'un seul millimètre, car il ne peut être réglé que par le bais d'un compromis.

«Les propositions de Kiev visant en fait à entraver les forces capables de lui tenir tête militairement dans l'est de l'Ukraine est inacceptable et pour la République populaire de Donetsk et pour la République populaire de Lougansk, donc n'est pas réalisable», a-t-il expliqué.

Lire aussi:

L'armée de Haftar annonce avoir détruit un navire turc transportant des armes - vidéo
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Le vol MH17 abattu par un système russe? Un journaliste néerlandais bat en brèche les accusations visant Moscou
Opération de déminage en cours à Paris pour neutraliser une bombe de la 2 GM
Tags:
Casques bleus, Donald Trump, Frants Klintsevitch, Petro Porochenko, Lougansk, Donbass, Donetsk, Ukraine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook