International
URL courte
54352
S'abonner

«Homme-fusée» en «mission kamikaze», «anéantir la Corée du Nord», pouvait-on entendre dans le discours que le Président américain a lancé de la tribune de l’Onu au sujet de Kim Jong-un. Néanmoins, selon les médias, les conseilleurs de Donald Trump lui auraient déconseillé de tenir pareil langage à l’encontre du dirigeant nord-coréen.

Sur fond de tensions accrues entre Washington et Pyongyang, alimentées par un échange réciproque de menaces entre les chefs d'État américain et nord-coréen, le Los Angeles Times affirme que les conseillers de Donald Trump l'auraient appelé à la retenu dans son discours visant Kim Jong-un, afin d'éviter une escalade du conflit qui pourrait saper la perspective d'un dialogue.

Le média indique également que le brouillon du discours du locataire de la Maison-Blanche était rédigé sur un ton beaucoup plus diplomatique.

Intervenant à la tribune de l'Onu, Donald Trump a qualifié le dirigeant nord-coréen d'«homme-fusée accomplissant une mission kamikaze».

Kim Jong-un n'a pas tardé à répondre, déclarant que le discours et le comportement de Trump étaient «fous» et que le Président américain était «un hooligan et un gangster qui joue avec le feu» et «un vieux malade mental».

Lire aussi:

«Sputnik V»: Poutine annonce l'enregistrement du premier vaccin contre le Covid-19 en Russie
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Un incendie «d'une rare intensité» dans un immeuble de Vincennes, deux morts – images
Le Secret Service en dit plus sur le tireur qui a provoqué l’évacuation de Donald Trump
Tags:
crise diplomatique, programme balistique, menaces, conflit, nucléaire coréen, Donald Trump, Kim Jong-un, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook