International
URL courte
Julian Assange réfugié à l'ambassade de l'Equateur à Londres, 2012-2019 (127)
2210
S'abonner

Le Président équatorien Lenin Moreno a promis de ne pas retirer l'asile au père fondateur du projet WikiLeaks jusqu'à ce que sa vie ne soit plus en danger.

L'Équateur continuera à offrir l'asile au fondateur de WikiLeaks Julian Assange tant que sa vie sera en danger, a déclaré le Président de ce pays latino-américain Lenin Moreno dans un entretien accordé à RT.

«L'Équateur a pris la décision d'accorder l'asile politique à monsieur Assange puisque nous estimions, tout comme M.Assange lui-même, que sa vie était en danger. Il n'y a pas de peine capitale en Équateur, c'est pourquoi notre pays était en droit de l'accueillir. Nous continuerons à le protéger tant que nous considérerons que sa vie est menacée», a fait savoir M.Moreno.

Dans le même temps, il a rappelé que les autorités équatoriennes avaient prié Julian Assange de s'abstenir de commentaires concernant la politique menée par le pays et ses alliés.

«Il a continué à exprimer sa position à cet égard, et nous le lui permettons afin de ne pas limiter sa liberté d'expression, mais nous le prions avec insistance de ne pas le faire», a souligné le dirigeant équatorien.

Depuis juin 2012, Julian Assange vit réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres par crainte d'être extradé vers les États-Unis où il risque une lourde condamnation pour la divulgation de documents confidentiels militaires et diplomatiques.

Dossier:
Julian Assange réfugié à l'ambassade de l'Equateur à Londres, 2012-2019 (127)

Lire aussi:

Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
Trump veut «un pacte nucléaire» avec la Russie, le Kremlin lui répond
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Tags:
asile politique, WikiLeaks, Julian Assange, Equateur, Londres
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook