International
URL courte
7184
S'abonner

Le Service sismologique chinois (CENC), qui avait initialement supposé que le tremblement de terre survenu plus tôt dans la journée en Corée du Nord était dû à une explosion, est maintenant enclin à croire que ce cataclysme a été causé par des facteurs naturels.

Les secousses de magnitude 3,4 (Mw) qui ont frappé la Corée du Nord samedi ont été provoquées par des facteurs naturels, a confirmé le Service sismologique chinois (CENC), bien que sa version initiale ait été que le tremblement de terre enregistré était consécutif à une explosion.

Après avoir enregistré des secousses souterraines, les spécialistes du CENC et des centres sismologiques locaux ont mené les analyses nécessaires. Ces dernières leur ont permis de conclure à l'origine naturelle du séisme.

Samedi, un tremblement de magnitude 3,4 été enregistré à 16h29 heure de Pékin, (10h29 heure de Paris). Son foyer se trouvait à une profondeur de «0 mètres». L'épicentre du tremblement de terre se trouverait à moins de 5 km de l'endroit où a eu lieu l'essai nucléaire nord-coréen du 3 septembre dernier.

Lire aussi:

Selon Séoul, le séisme en Corée du Nord serait naturel
Séisme au Mexique: 230 victimes, le risque de réplique élevé
Un séisme de magnitude 6,5 au large du Vanuatu dans le Pacifique
Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Tags:
sismologie, causes, hypothèse, cataclysme, catastrophe naturelle, séisme, Corée du Nord, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook