International
URL courte
114
S'abonner

Le mouvement Pegida Canada a organisé samedi sa seconde marche en un mois à London, en Ontario. Cette manifestation a été marquée par des heurts entre des membres de Pegida et des contre-manifestants qui ont accompagné la marche, tout comme ils l’avaient fait en août dernier.

Des altercations ont eu lieu samedi entre les manifestants du groupe nationaliste Pegida Canada et les contre-manifestants dans la ville de London, en Ontario, lors de la deuxième marche de protestation organisée par Pegida en un mois.

Une centaine de membres de Pegida Canada se sont rendus devant l’hôtel de ville de London pour réclamer le respect de la liberté d’expression et de réunion dans le cadre de l'action baptisée Let Us Speak («Parlons»).

Les manifestants se sont dits indignés par les déclarations du maire de London, Matt Brown, et de 13 des 14 membres du Conseil municipal qui avaient qualifié la première marche de Pegida, qui avait eu lieu le 26 août, de «rassemblement nationaliste de suprémacistes blancs».

​Les participants à la marche brandissaient des pancartes «Nous sommes pour la liberté, Pegida Canada», «Conseil municipal, présente tes excuses à Pegida Canada», «Les valeurs islamiques ne sont pas canadiennes» et encore «J’aime les musulmans, mais pas l’islam».

Environ 100 contre-manifestants portant des pancartes «Nous aimons nos voisins musulmans» et «La haine n’a pas de place ici» ont accompagné les membres de Pegida pendant leur marche.

Les heurts ont éclaté après qu’un homme en a frappé un autre au visage, annoncent les médias régionaux. La police a arrêté deux personnes. 

Les policiers ont formé un cordon entre les manifestants et les contre-manifestants.

La manifestation de Pegida a duré environ deux heures.

Le 26 août dernier, la première marche de Pegida Canada, qui avait rassemblé plusieurs dizaines de manifestants, s’était aussi terminée par l’arrestation de deux personnes.

Pegida Canada, connu également comme Patriots of Canada Against the Islamization of the West (Patriotes du Canada contre l’islamisation de l’Occident) est un groupe d’extrême-droite inspiré de Pegida, un des mouvements politiques nationalistes allemands.

Lire aussi:

Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
À la suite d’une décision de justice, elle se retrouve contrainte de partager sa maison avec un squatteur
Le Premier ministre arménien réagit à la résolution du Sénat français sur le Haut-Karabakh
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
police, émeutes, manifestation, Anti-Pegida, Pegida (mouvement), Pegida Canada, Canada, London (Ontario)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook