Ecoutez Radio Sputnik
    Antonio Guterres

    Guterres appelle à éliminer complétement les armes nucléaires

    © AP Photo/ Khalil Senosi
    International
    URL courte
    18881136

    Le Secrétaire général de l’Onu António Guterres a appelé la communauté internationale à libérer le monde de l’arme de destruction massive, l’arme nucléaire, ayant reproché aux puissances qui la détiennent d’avoir procédé à la modernisation coûteuse de leurs arsenaux.

    Lors d'une réunion organisée dans le cadre de la Journée internationale de lutte pour la liquidation totale des armes nucléaires, le secrétaire général de l'Onu António Guterres a rappelé qu‘un monde sécurisé voulait dire un monde sans armes nucléaires et que dans ce contexte «chaque État avait le droit d'exiger de liquider cet armement extrêmement destructeur».

    António Guterres a en outre condamné les essais nucléaires et le lancement de missiles effectués par la Corée du Nord et a appelé Pyongyang à arrêter ces actes illégaux, ainsi que la communauté internationale à résoudre ce problème par la voie diplomatique.

    «Je reconnais les efforts remarquables des puissances nucléaires, surtout de la Fédération de Russie et des États-Unis, entrepris par le passé afin de réduire leurs arsenaux et le rôle des armes nucléaires dans le domaine de sécurité», a fait remarquer le secrétaire général de l'Onu.

    Toutefois, d'après António Guterres, aujourd'hui sont mis en place des programmes coûteux visant à la modernisation de l'armement alors que des projets de réduction d'arsenaux au-delà de ce qui est prévu par le traité de New Start n'existent pas. Et de poursuivre que dans une telle situation, il est difficile d'espérer le moindre progrès dans le domaine du désarmement.

    D'après le Secrétaire général de l'Onu, depuis ces deux dernières décennies, les participants à la Conférence sur le désarmement n'arrivent pas à sortir de l'impasse. Pourtant, malgré les conditions difficiles actuelles, la communauté internationale doit trouver la voie de la coexistence pacifique.

    António Guterres a appelé à ne pas se limiter au développement de nouvelles normes, mais à obtenir le renouvellement de la collaboration internationale et, avant tout, de la réalisation des mesures pratiques sur le désarmement nucléaire.

    «Le monde libéré des armes nucléaires, est un objectif global exigeant des actions globales. L'Onu est prête à travailler avec tous les pays afin d'atteindre cet objectif», a conclu le secrétaire général.

    Auparavant, Mikhaïl Oulianov, chef du département de contrôle des armements du ministère russe des Affaires étrangères, avait déclaré que le traité sur l'élimination des armes nucléaires qui devait être discuté lors de la 72e session de l'Assemblée générale de l'Onu allait à l'encontre des intérêts nationaux de la Russie.

    Lire aussi:

    Antonio Guterres: un malentendu peut provoquer un conflit militaire en Corée
    Les appétits nucléaires de la Corée du Nord alimentés par les USA
    Moscou veut proposer son adjoint au secrétaire général de l'Onu
    Tags:
    désarmement, armes nucléaires, Corée du Nord, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik