International
URL courte
438
S'abonner

L’archipel japonais a curieusement disparu de la carte du monde du comité d’organisation des JO 2018, prévus à Pyeongchang en Corée du Sud, suscitant la colère de Tokyo…

Le gouvernement japonais qui n'a pas pu trouver son archipel sur la carte du monde publiée sur le site du comité d'organisation des JO 2018, a exigé de Pyeongchang qu'il corrige immédiatement l'erreur et rectifie la carte, indique la chaîne japonaise NHK.

«Comme nous avons pu le constater, les îles japonaises n'ont pas été indiquées sur cette carte», déclare Yoshihide Suga, secrétaire général du Cabinet des ministres, cité par la chaîne.

«Nous avons attiré aujourd'hui l'attention de l'ambassade de la République de Corée à Tokyo et nous comptons suivre de près la situation», a-t-il poursuivi.

Cette erreur, corrigée depuis, n'est pourtant pas l'unique source de crispation entre Tokyo et Séoul à la lumière des JO à venir. La mer du Japon baptisée «mer Orientale» sur cette même carte a déjà suscité les foudres de Tokyo qui a jugé cela «inacceptable», exigeant que l'on y apporte des rectifications.

Séoul justifie sa décision en affirmant que le terme «mer du Japon» a été imposé à la communauté internationale, même si d'après lui, la dénomination «mer Orientale» est apparue sur certaines cartes bien avant cela.

Lire aussi:

«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
«Sale juif, sale race»: il est pris à partie dans un immeuble parisien, sa Rolex est volée
Des dizaines de malfrats agressent une famille en Loire-Atlantique puis les suivent à l’hôpital
Tags:
JO 2018 de Pyeongchang, mer du Japon, Tokyo, Pyeongchang, Japon, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook