International
URL courte
10402
S'abonner

La chaîne de télévision CNN a reçu un avertissement des autorités russes suite à la violation des normes russes prévues par la Loi sur les médias. Pour l’instant, elle ne risque pas la fermeture, mais devra présenter ses données de manière correcte, d’après le régulateur national des médias qui continue de surveiller la chaîne.

La chaîne de télévision américaine CNN International a violé la Loi russe sur les médias et risque des sanctions administratives pour avoir présenté ses données d’une manière incorrecte, a annoncé vendredi le Service fédéral russe de supervision des communications (Roskomnadzor).

«Les représentants de la chaîne ont été convoqués au service Roskomnadzor pour examen d’un dossier administratif. La chaîne recevra un avertissement pour la violation de la Loi sur les médias et des normes en matière de licences de télédiffusion», a indiqué le service dans un communiqué.

D’ailleurs, d’après le chef de Roskomnadzor Alexandre Jarov cité par les médias, il ne s’agit pas d’interdire la diffusion des émissions de CNN en Russie. La chaîne aura du temps pour se mettre en conformité.

Le régulateur des communications russe continuera de surveiller la chaîne qui doit respecter les lois nationales où que se trouve son siège, lorsqu’elle émet en Russie.

«Ils violent régulièrement nos lois en présentant d’une façon incorrecte les données sur la chaîne […]. C’est une violation fréquente, mais cela ne signifie pas que nous devons rester impassibles», a déclaré à Sputnik Vadim Ampelonski, porte-parole de Roskomnadzor.

Selon la législation russe, les autorités peuvent lancer la procédure d’interdiction d’un média après deux avertissements, mais cette affaire est réglée par un tribunal.

La chaîne CNN est revenue en Russie en mars 2015 après avoir suspendu sa diffusion fin 2014 suite à l’adoption par les autorités russes de nouvelles réglementations limitant la part du capital étranger dans les médias russes à 20%, contre 50% précédemment, et renforçant les règles concernant la publicité sur les chaînes du câble.

Lire aussi:

La DCA syrienne repousse une attaque de missiles au-dessus de Damas, selon Sana
«J’ai déjà fait barrage, cette fois c’est fini»: la Une de Libération sur le RN indigne la majorité
«Ils ont été lynchés»: deux policiers agressés lors d’une intervention près d’Agen
Téhéran refuse de discuter l'accord nucléaire avec les USA et l'UE
Tags:
médias, loi, avertissement, Roskomnadzor, CNN, Vadim Ampelonski, Alexandre Jarov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook