International
URL courte
217
S'abonner

Un raid aérien afghan mené dans la province d'Helmand a coûté la vie à une dizaine de membres des forces de sécurité et en a blessé au moins neuf autres.

10 agents des forces de sécurité ont trouvé la mort dans une frappe menée dimanche par l'armée afghane dans la province d'Helmand, a appris l'AFP du gouverneur de cette province du sud de l'Afghanistan, Hayatullah Hayat. Au moins neuf membres des forces de police ont été blessés.

«La frappe s'est produite alors que les forces afghanes tentaient de percer une ligne de front que des Talibans tiennent dans une zone stratégique, théâtre de combats acharnés depuis plusieurs jours », a déclaré M.Hayat.

L'incident a eu lieu dans le district de Gereshk. Une enquête est en cours, a été a précisé le gouverneur.

Ce raid survient environ deux mois après qu'un bombardement aérien américain avait tué 16 policiers afghans et en avait blessé deux autres dans le même district, contrôlé majoritairement par les Talibans.

Lire aussi:

Le FBI contrôle les militaires avant l'investiture de Joe Biden
«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Agression contre un maire dans le Gard: «Je suis tombé raide d'un coup, sans même plier les jambes»
Jack Lang sur la signature d'une tribune pour décriminaliser la pédophilie: «C’était une connerie!»
Tags:
victimes, forces de sécurité, frappe aérienne, talibans, Helmand, Afghanistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook