International
URL courte
6573
S'abonner

Au cours d'une rencontre avec une délégation russe, le président syrien Bachar al-Assad a mis en relief le rôle important de la Russie dans le relèvement de la Syrie, a annoncé l'agence syrienne SANA.

Lors d'un entretien avec une délégation d'hommes d'affaires, de responsables de grandes sociétés et de fonctionnaires russes du secteur économique, le président syrien Bachar al-Assad a insisté sur le rôle important que joue la Russie dans la reconstruction de la Syrie à l'issue de la crise que le pays traverse depuis plusieurs années, a annoncé l'agence syrienne SANA.

Bachar al-Assad a évoqué les rapports stratégiques de deux pays et l'importance de les renforcer, surtout dans les domaines de l'extraction du gaz et du pétrole, des phosphates, des transports et de la fabrication de médicaments. Les interlocuteurs se sont également penchés sur les moyens de remettre rapidement en état les infrastructures du pays.

«Bachar al-Assad a estimé […] logique la participation au relèvement de la Syrie des pays qui s'étaient rangés de son côté dans la lutte contre le terrorisme», a souligné SANA.

Une délégation russe, conduite par Kirill Molodtsov, vice-ministre de l'Énergie, a rencontré dimanche le ministre syrien des Ressources hydrauliques, Nabil Hassan, pour parler des axes prometteurs de la coopération bilatérale dans ce secteur. Kirill Molodtsov a déclaré que les sociétés russes comptaient faire profiter les deux pays des larges possibilités qu'offre la reconstruction de la Syrie.

Lire aussi:

Ce que l’on sait du conducteur de la voiture folle qui a fait 52 blessés en Allemagne
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Tags:
rapports constructifs, reconstruction, coopération, SANA, Nabil Hassan, Kirill Molodtsov, Bachar el-Assad, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook