International
URL courte
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (2017) (20)
3580
S'abonner

Après l’annonce de l’élimination du commandement d’al-Nosra dans le cadre de l'opération en Syrie, le sénateur russe Konstantin Kossatchev a constaté le caractère irréversible de l'offensive victorieuse de la coalition impliquant les troupes gouvernementales syriennes et les forces de l'armée de l'air russe.

L'élimination des commandants d'al-Nosra en Syrie témoigne du caractère irréversible de l'offensive victorieuse des troupes gouvernementales syriennes appuyée par l'armée de l'air russe, a déclaré le président de la commission des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), Konstantin Kossatchev.

«L'opération spéciale réussie du ministère russe de la Défense en Syrie, qui a entraîné l'élimination de 12 commandants de terrain d'al-Nosra, est une très bonne occasion de tirer des conclusions de la situation actuelle en Syrie», a déclaré Konstantin Kossatchev.

Selon le sénateur, «on peut parler avec certitude non de succès individuels, mais du caractère irréversible de l'offensive victorieuse de la coalition» impliquant les troupes gouvernementales syriennes et les forces de l'armée de l'air russe.

Comme l'a indiqué M. Kossatchev, les actions du groupe russe se poursuivent avec succès et cohérence et gagnent toujours plus en efficacité.

«Les attaques visent non seulement Daech, mais tous les groupements terroristes, y compris ceux contre lesquels l'Occident et ses alliés n'agissent presque pas», a conclu le sénateur.

Dans le cadre de l'opération en Syrie, les forces aérospatiales russes ont éliminé le commandement d'al-Nosra: le chef du groupe terroriste a été blessé et 12 commandants de terrain ont été éliminés.

Selon le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, «lors d'une frappe, le chef d'al-Nosra, Abou Mohammad Al-Joulani, a reçu de multiples blessures causées par un éclat d'obus et, après avoir perdu une main, se trouve dans un état critique selon plusieurs sources indépendantes».

Dossier:
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (2017) (20)

Lire aussi:

Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
L’Iran suspend sa coopération avec l’UE dans plusieurs domaines
«Reprendre le pouvoir»: «Une partie des endormis va se réveiller», prédit François Boulo
Tags:
offensive, frappe aérienne, Front al-Nosra, Igor Konachenkov, Konstantin Kossatchev, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook