International
URL courte
735
S'abonner

Se pliant à une nouvelle loi, la police autrichienne combat les clowns et les musiciens de rue masqués. La décision adoptée à l’issue du débat sur le port des vêtements dissimulant le visage tourne parfois à l’absurde. Sputnik a interviewé les deux parties au conflit.

Le représentant du parti des «Verts» et fervent défenseur des droits des clowns, le Viennois Klaus Werner-Lobo, a appelé via les réseaux sociaux toutes les personnes ayant de l'humour à se rassembler devant le parlement en tenue de clown pour montrer à quoi pourrait mener la fameuse loi anti-niqab, a raconté à Sputnik Peter Nitsche, photographe professionnel.

Loi anti-dissimulation du visage en Autriche: les clowns réagissent
© Photo. Peter Nitsche
Loi anti-dissimulation du visage en Autriche: les clowns réagissent

Comme résultat, cette manifestation très haute en couleurs qui a violé la loi évoquée s'est soldée par 41 contrôles d'identité et 21 protocoles d'infraction, assortis chacun d'une amende de 150 euros.

Loi anti-dissimulation du visage en Autriche: les clowns réagissent
© Photo. Peter Nitsche
Loi anti-dissimulation du visage en Autriche: les clowns réagissent

«C'est que sous prétexte de lutte contre la mentalité musulmane dans le domaine vestimentaire, quelque chose de parfaitement différent est réalisé, ce qui ouvre en fait la voie à l'arbitraire policier», a estimé l'interlocuteur de l'agence.

Loi anti-dissimulation du visage en Autriche: les clowns réagissent
© Photo. Peter Nitsche
Loi anti-dissimulation du visage en Autriche: les clowns réagissent

Karl-Heinz Grundböck, du ministère autrichien de l'Intérieur, a déclaré de son côté à Sputnik qu'en ce qui concernait l'application de la loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public, il incombait à la police d'évaluer le «contexte général» et d'agir selon le «principe de la conformité».

«Des dérogations concrètes sont évidemment possibles, quand, par exemple, il est nécessaire de cacher le visage pour respecter la tradition, pour des raisons professionnelles ou de santé», a précisé le responsable sans pour autant donner plus de détails sur des exemptions possibles.

Loi anti-dissimulation du visage en Autriche: les clowns réagissent
© Photo. Peter Nitsche
Loi anti-dissimulation du visage en Autriche: les clowns réagissent

La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public concerne notamment le port d'un voile intégral, ainsi que celui du niqab et de la burqa.

Toute violation de cette règle sera punie d'une amende de 150 euros. Les contrevenants seront conduits au poste de police pour une séance de sensibilisation. Or, l'interdiction de se couvrir le visage ne concerne pas seulement les pièces de vêtements portées par les musulmanes mais également les masques médicaux et de mascarade. Les écharpes trop grandes et les cagoules utilisées pour se protéger contre le froid sont également désormais proscrites.

Lire aussi:

Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
«Homme blanc de droite», «gros cumulard»: une élue LFI n’apprécie pas la nomination de Castex et le fait savoir
Tags:
police, musiciens, clown, burka, niqab, loi, ministère autrichien de l'Intérieur, Sputnik, Karl-Heinz Grundböck, Peter Nitsche, Klaus Werner-Lobo, Vienne (Autriche), Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook