International
URL courte
102
S'abonner

Il se pourrait que le frère de l'auteur de l'attentat du 22 mai dernier à Manchester ait été en contact avec des hommes d'affaires d'origine libyenne soupçonnés de financer le terrorisme, selon le journal allemand Kölner Stadt-Anzeiger.

Hachem Abedi, le frère de l'auteur de l'attentat à Manchester, Salman Abedi, aurait pu rencontrer en Allemagne des hommes d'affaires d'origine libyenne éventuellement impliqués dans le financement du terrorisme, indique le quotidien allemand Kölner Stadt-Anzeiger, se référant à des sources au sein des services secrets.

Le journal note que, selon les données des enquêteurs britanniques, Hachem Abedi serait entré à deux reprises en contact avec trois hommes d'affaires du secteur immobilier. Les rencontres se seraient déroulées non loin de Leipzig (Land de Saxe) et Weissenfels (Land de Saxe-Anhalt), deux villes qui comptent une communauté libyenne de plus de 500 membres.

Dans ce contexte, le quotidien rappelle qu'après l'attentat, les trois entrepreneurs avaient été convaincus de blanchiment d'argent.

Selon certaines informations parues au mois de mai, le frère du kamikaze de Manchester, Hachem, avait planifié d'assassiner Martin Kobler, le chef de la Mission d'appui des Nations unies en Libye.

Un attentat-suicide a été perpétré le 22 mai à la Manchester Arena pendant un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. Le groupe terroriste Daech a revendiqué l'attaque qui a fait 22 morts et environ 120 blessés, dont des enfants.

Lire aussi:

Un cortège de mariage tourne au rodéo sauvage dans le Nord - photos
L'Algérie appelle le Maroc à arrêter la construction de sa base militaire à la frontière
«Faiblesse consentie, abandon et renoncement»: La France face à la Turquie et l’Otan
Tags:
terrorisme, financement, attentat, ONU, Ariana Grande, Martin Kobler, Hachem Abedi, Salman Abedi, Manchester, Libye, Saxe-Anhalt, Saxe, Leipzig, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook