Ecoutez Radio Sputnik
    La Corée du Sud serait désormais capable de fabriquer une bombe au graphite

    La Corée du Sud serait désormais capable de fabriquer une bombe au graphite

    CC0
    International
    URL courte
    12 0 819

    Les technologies acquises par la Corée du Sud lui permettraient désormais de fabriquer une bombe au graphite susceptible de paralyser le réseau électrique de la Corée du Nord en cas de guerre, a annoncé ce dimanche l’agence sud-coréenne Yonhap.

    La Corée du Sud s'est dotée de nouvelles technologies qui lui permettraient de fabriquer une bombe au graphite et de l'utiliser en cas d'éventuel conflit militaire avec Pyongyang afin de paralyser le réseau électrique nord-coréen, a communiqué ce dimanche l'agence sud-coréenne Yonhap, se référant à l'agence sud-coréenne pour le développement de la défense (ADD).

    «Toutes les technologies pour le développement d'une bombe au graphite ont été acquises. Nous sommes dans la phase où nous pouvons construire une bombe n'importe quand», relate un communiqué militaire officiel, cité par Yonhap.

    Comme l'indique également l'agence, une bombe au graphite est surtout utilisée pour désactiver les réseaux électriques. Lors de son explosion, elle répand un nuage composé de filaments de carbone chimiquement traités, provoquant des courts-circuits lorsqu'ils touchent des composants électriques.

    Les tensions autour des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord ne cessent de s'aggraver ces derniers mois, alors que Pyongyang multiplie les tirs de missiles. Pyongyang a récemment déclaré avoir achevé les préparatifs d'une frappe contre l'île de Guam, située dans l'océan Pacifique et qui abrite la base aérienne américaine d'Andersen ainsi que la base navale d'Apra Harbor.

    Les autorités américaines ont, quant à elles, répondu par une démonstration de force. Des bombardiers US ont survolé une partie de la côte orientale de la Corée du Nord pour montrer que Washington dispose «de nombreuses options militaires».

    Par la suite, il a été signalé qu'à la mi-octobre un groupe aéronaval de la marine américaine conduit par le porte-avions USS Ronald Reagan participerait à des manœuvres conjointes américano-sud-coréennes au large de la côte est de la Corée du Nord.

    Lire aussi:

    La bombe au graphite de Séoul pourrait plonger la Corée du Nord dans le noir
    Kim Jong-un: Pyongyang continuera le développement de son programme nucléaire
    La Corée du Nord posséderait des moyens de combat «inimaginables»
    Tags:
    conflit, guerre, technologies, bombe, programme balistique, nucléaire coréen, Corée du Nord, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik