International
URL courte
15161
S'abonner

Un grand nombre de documents militaires sud-coréens concernant des attaques contre la Corée du Nord ont été dérobés par de pirates informatiques. Un député sud-coréen a confirmé la réalité de cette cyberattaque nord-coréenne. Le ministère de la Défense reste silencieux.

Des hackers de la Corée du Nord auraient volé une grande matrice de documentation militaire sud-coréenne. Elle renfermait des informations sur un projet d'assassinat de Kim Jong-un et sur des opérations militaires contre la Corée du Nord, informe BBC.

Rhee Cheol-hee, député sud-coréen, a déclaré que des documents avaient été volés au ministère de la Défense de la Corée du Sud. Selon lui, des hackers nord-coréens ont piraté un centre de données du ministère et y ont dérobé 235 gigaoctets de documentation concernant des installations et des projets militaires de Séoul, notamment une intervention d'urgence en Corée du Nord par des forces spéciales et une guerre totale de Séoul et Washington contre Pyongyang.

Le ministère sud-coréen de la défense ne commente pas la situation.

Au cours des années dernières, Pyongyang aurait effectué plusieurs cyberattaques contre la République de Corée. Parmi elles, celle de septembre dernier, récemment reconnue par Séoul.

Pyongyang, à son tour, nie la responsabilité de cyberattaques contre son voisin du Sud et accuse Séoul de fabriquer des allégations mensongères.

Lire aussi:

Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Référendum climat: «Emmanuel Macron est le plus grand prestidigitateur qu’on ait eu depuis très longtemps»
Joe Biden commente la lettre laissée par Donald Trump dans le Bureau ovale
Fiasco du vaccin français: «Nous assistons au dépérissement total de l’industrie française»
Tags:
cyberattaque, opérations militaires, documents, hackers, piratage, Kim Jong-un, Washington, Séoul, Pyongyang, Péninsule de Corée, Corée du Sud, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook