International
URL courte
21350
S'abonner

Sally Jones, la djihadiste britannique surnommée la «Veuve blanche», aurait été tuée à la frontière syro-irakienne, selon le quotidien britannique Times.

Une frappe aérienne américaine aurait tué Sally Jones, alias la «Veuve blanche», une Britannique qui avait rejoint Daech en 2013, annonce le quotidien Times se référant à ses sources au sein du gouvernement britannique.

On annonce que Jones aurait trouvé la mort en juin dernier dans une frappe de drone à la frontière syrienne avec l'Irak. Son fils Jojo aurait également trouvé la mort dans l'attaque.

Sally Jones, connue également dans les médias comme la «Veuve blanche», avait rejoint son mari Junaid Hussain en Syrie et adhéré à Daech. En 2015, Junaid Hussein a été tué lors d'une frappe aérienne de la coalition dirigée par les États-Unis.

Lire aussi:

Un chien du Raid poignardé par un forcené lors d’une intervention dans les Yvelines
Pfizer va réduire temporairement ses livraisons de vaccin en Europe
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Tags:
frappe aérienne, Daech, Sally Jones, Syrie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook