Ecoutez Radio Sputnik
    CIA

    «Assassinats politiques» ciblés de la CIA: Barschel, Palme et Colby

    © AP Photo/ Carolyn Kaster
    International
    URL courte
    164298492

    «Dans la toile d'araignée des services secrets. Pourquoi Olof Palme, Uwe Barschel et William Colby ont-ils été assassinés?» est le titre du livre écrit par le journaliste allemand Patrik Baab en collaboration avec le politologue américain Robert E. Harkavy. Sputnik s’est entretenu de ces meurtres perpétrés par la CIA avec l’un des auteurs.

    L'ancien ministre-président du Land allemand du Schleswig-Holstein Uwe Barschel, l'ancien Premier ministre suédois Olof Palme et l'ancien directeur de la CIA William Colby avaient quelque chose en commun, a déclaré Patrik Baab à Sputnik.

    ​«Ils étaient tous initiés d'une manière ou d'une autre aux questions relatives au commerce international des armes dans le cadre du scandale Iran-Contra (Irangate) et liés d'une façon ou d'une autre à la CIA et à l'armée secrète de l'Otan connue sous le nom de Stay behind», a relevé l'interlocuteur de Sputnik.

    Et d'ajouter qu'avec l'ancien conseiller du Pentagone Robert E. Harkavy, il avait enquêté pendant de longues années sur les circonstances troubles de ces assassinats, avait eu accès à des documents confidentiels de sept services secrets du monde et contacté leurs différents agents, ainsi que des experts en chimie et en toxicologie.

    «Il s'agit d'un type particulier d'opérations des services secrets», a souligné M.Baab, précisant que c'étaient des «opérations spéciales secrètes» ou des «assassinats ciblés».

    Uwe Barschel, ministre-président du Land du Schleswig-Holstein et figure de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU), était impliqué dans un scandale politique qui a conduit à sa démission, puis à son décès, officiellement, par suicide.

    «Nous estimons que la CIA est impliquée dans la mort d'Uwe Barschel et qu'il s'agit justement d'un assassinat», a dit l'auteur du livre paru aux Éditions Westend Verlag et présenté vendredi.

    Et d'expliquer que le médecin qui avait été le premier à examiner le corps de Barschel était «lui-même un agent double de la CIA», et qu'il y avait en outre des preuves toxicologiques attestant le meurtre.

    En 2010, se fondant sur les résultats de nouvelles analyses toxicologiques, dont la teneur substantielle accréditerait la thèse du meurtre, le journal allemand Welt am Sonntag laissait entendre que les services secrets israéliens du Mossad seraient responsables de l'assassinat d'Uwe Barschel. Une affaire de vente de sous-marin à l'Afrique du Sud, impliquant Israël, aurait permis à des partis politiques allemands de percevoir des commissions occultes. Lors du scandale qui l'avait éclaboussé, Uwe Barschel avait menacé de produire des « révélations».

    Patrik Baab rappelle que dans les années 1970 William Colby était directeur de la CIA et qu'en 1996 il est mort, d'après la version officielle, dans un accident de canoë.

    «William Colby avait créé en Suède qui affichait sa neutralité une armée secrète de l'Otan Stay Behind», a-t-il rappelé.

    Olof Palme, Premier ministre suédois de 1982 à 1986, a été tué par balle dans une rue de Stockholm.

    «Le motif de l'assassinat serait que l'Otan était préoccupé du fait que Palme cherchait des voies de rapprochement avec l'URSS et prônait une Europe dénucléarisée», a raconté l'interlocuteur de Sputnik, se référant à un agent secret d'origine iranienne, formé par la CIA.

    Quoi qu'il en soit, les circonstances de ces trois assassinats politiques restent pour la plupart inconnues et le livre ne fait qu'en partie la lumière sur ces événements.

    Lire aussi:

    Le parti de Merkel remporte les élections régionales dans le Schleswig-Holstein
    La CIA lance la chasse aux informateurs de WikiLeaks dans ses rangs
    Le NYT dévoile l’échec cuisant du renseignement US en Chine entre 2010 et 2012
    Tags:
    assassinats ciblés, agent double, meurtre, services secrets, enquête, Iron Sword 2015, Mossad, Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, CIA, Sputnik, OTAN, Pentagone, Robert E. Harkavy, Uwe Barschel, Olof Palme, William Colby, Patrik Baab, Schleswig-Holstein, Suisse, Suède, Stockholm, Allemagne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik