International
URL courte
2200
S'abonner

La Russie sera obligée de répondre par la réciprocité aux chaînes américaines diffusant dans le pays en réponse aux limitations des activités des médias russes aux États-Unis, a déclaré Sergueï Lavrov.

Moscou sera contraint de prendre des mesures contre les chaînes américaines travaillant en Russie à la suite des restrictions imposées par Washington aux médias russes aux États-Unis, a indiqué Sergueï Lavrov en marge du Festival mondial de la jeunesse et des étudiants qui se déroule actuellement à Sotchi.

«Si la justice américaine prend une telle décision illicite à l'égard de RT, nous serons obligés de faire la même chose vis-à-vis des chaînes américaines qui ont des activités en Russie et qui sont financées avant tout par les contribuables américains», a-t-il noté.

Le ministre russe a fait remarquer que «l'exigence des autorités américaines d'enregistrer RT en tant qu'agent étranger» n'était pas fortuite. Selon lui, elle prouve les succès de la chaîne russe qui fait face à la propagande de CNN.

La chaîne CNN «manifeste régulièrement son engagement et sa disposition à sacrifier son niveau professionnel au nom d'une opportunité politique immédiate», a-t-il constaté.

De son côté, Margarita Simonian, rédactrice en chef de Sputnik et de RT, a déclaré que les États-Unis avaient «enterré toute liberté d'expression» tandis que ces décisions étaient «de nature politique». Elle a souligné que Moscou adopterait des mesures de rétorsion, ce qui «ne serait profitable» à aucune des parties.

Lire aussi:

Cette question sur Napoléon fait éclater de rire Élisabeth Moreno – vidéo
Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
Tags:
principe de réciprocité, journalistes, pressions, Le 19e Festival mondial de la jeunesse et des étudiants (WFYS2017), Sputnik, CNN, chaîne de télévision russe RT, Margarita Simonian, Sergueï Lavrov, Sotchi, Washington, États-Unis, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook