Ecoutez Radio Sputnik
    Le 19e Congrès du Parti communiste chinois

    La Chine dit être entrée dans une «nouvelle ère» qui lui promet un rôle central

    © REUTERS / Stringer
    International
    URL courte
    8182
    S'abonner

    Dans son discours d'ouverture lors du 19e Congrès du Parti communiste chinois, Xi Jinping a évoqué une «nouvelle ère» du socialisme à la chinoise, promettant à son pays d'être une grande puissance prospère à l'horizon 2050.

    Le Président chinois Xi Jinping a affirmé mercredi que son pays était entré dans une «nouvelle ère», promettant de bâtir un «pays socialiste moderne» ouvert sur le monde, sans calquer de système politique étranger. Ouvrant le 19e Congrès de Parti communiste chinois, à Pékin, le dirigeant a déclaré: «Par une longue période de travail ardu, le socialisme avec des caractéristiques chinoises est entré dans une nouvelle ère, c'est une nouvelle direction historique dans le développement de notre pays».

    Le système politique de la Chine reste le plus large, le plus authentique et le plus efficace pour préserver les intérêts fondamentaux du peuple, a-t-il ajouté. «Nous n'avons pas à copier mécaniquement les systèmes politiques des autres pays», a-t-il déclaré, cité par Reuters.

    Xi Jinping a par ailleurs promis de créer une armée de calibre international et de renforcer la lutte contre le terrorisme et les extrémismes, afin de garantir la sécurité nationale.

    À l'issue d'un Congrès d'une semaine qui devrait consacrer Xi Jinping pour un second mandat de cinq ans aux pouvoirs renforcés, les nouveaux membres du comité permanent du Politburo, dernier échelon du Parti, seront sélectionnés.

    Lire aussi:

    En boule au sol, il est roué de coups de matraque et de pied par des policiers à Paris le 5 décembre – vidéo
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    Entre le Québec et l’Espagne, la guerre des mots fait rage
    Tags:
    Xi Jinping, Pékin, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik