International
URL courte
5162
S'abonner

Appelant toutes les parties à la retenue, le chef de la diplomatie russe a prôné le soutien à l’initiative russo-chinoise pour sortir de la crise autour de la Corée du Nord…

La situation actuelle sur la péninsule coréenne «exige des efforts diplomatiques intenses», a estimé ce vendredi Sergueï Lavrov. Prenant la parole lors de la Conférence sur la non-prolifération des armes nucléaires qui se déroule à Moscou, le chef de la diplomatie a mis en garde contre les éventuelles conséquences d'une confrontation armée.

«À l'étape actuelle, la tâche principale consiste à empêcher un conflit armé qui débouchera inévitablement sur une catastrophe humanitaire, économique et écologique d'envergure», a-t-il prévenu.

Appelant toutes les parties impliquées à «faire preuve de retenue», le chef de la diplomatie russe a affirmé qu'il n'existait pas d'alternative au dialogue dans le règlement de la crise sur la péninsule.

Dans cette optique, M.Lavrov a invité la communauté internationale à soutenir les initiatives élaborées conjointement par Moscou et Pékin. Selon le ministre russe, la mise en pratique de la «feuille de route» russo-chinoise contribuera à baisser la tension militaire sur la péninsule et à former un système de sécurité égalitaire.

Dans une déclaration commune faite à la mi-août, les diplomaties russe et chinoise avaient proposé à Pyongyang d'instaurer un moratoire sur les essais nucléaires et les tirs de missiles. La Corée du Sud et les États-Unis étaient de leur côté invités à s'abstenir d'organiser de nouveaux exercices dans la région.L'initiative russo-chinoise prévoit que les parties entameront parallèlement des négociations et adopteront des principes de relations bilatérales basés sur le non-recours à la force avec l'objectif de parvenir à la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Lire aussi:

Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Litres d’eau, nourriture: quels produits acheter et stocker en cas de pandémie?
De nouveaux cas de coronavirus détectés en France
Le nombre de contaminations au coronavirus explose en France
Tags:
crise, Sergueï Lavrov, Corée du Nord, Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook