International
URL courte
19412
S'abonner

La diplomatie nord-coréenne affirme qu’elle n’envisage pas de négocier la possession d’armes nucléaires, et menace d’«apaiser» les Américains en répondant «au feu par le feu».

La Corée du Nord n'a pas l'intention de négocier son statut nucléaire et Washington «n'aura qu'à s'y faire», a déclaré ce vendredi la cheffe du département Amérique du Nord au ministère nord-coréen des Affaires étrangères, Choe Son-hui.

«Pour nous, c'est une question de vie ou de mort. La situation actuelle réaffirme notre besoin de posséder des armes nucléaires pour repousser une éventuelle attaque», a indiqué la responsable.

S'exprimant lors de la Conférence sur la non-prolifération des armes nucléaires qui se déroule à Moscou, la diplomate nord-coréenne a expliqué que son pays «avait besoin des armes nucléaires afin de préserver la stabilité et la sécurité sur la péninsule et en Asie du nord-est».

La diplomate a en outre promis que Pyongyang riposterait aux exercices militaires organisés par Washington et ses alliés dans la région de la péninsule coréenne.

«Toute action entraîne une réaction», a lancé Choe Son-hui avant de poursuivre: «Nous apaiserons les Américains et répondrons au feu par le feu».

«Nous disposons d'armes nucléaires et de missiles, mais nous n'y aurons pas recours sans menace à notre encontre. Nos armes sont destinées à protéger notre patrie de la menace permanente de la part des États-Unis», a ajouté la diplomate.

La Corée du Sud et les États-Unis ont entamé lundi des exercices navals d'une durée d'une semaine dans les eaux de la péninsule coréenne, sur fond de maintien des tensions liées au programme balistique et nucléaire de la Corée du Nord.

Environ 40 navires des deux pays, dont le porte-avion américain à propulsion nucléaire USS Ronald Reagan, prendront part jusqu'à vendredi aux exercices conjoints à l'ouest et à l'est de la péninsule, a annoncé lundi le ministère sud-coréen de la Défense.

La Corée du Nord qualifie ces exercices conjoints de «répétitions de guerre».

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Tags:
armes nucléaires, exercices militaires, Choe Son-hui, Corée du Nord, Moscou, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook