Ecoutez Radio Sputnik
    Vote en Vénétie

    Italie: la Vénétie et la Lombardie votent pour plus d’autonomie

    © REUTERS/ Manuel Silvestri
    International
    URL courte
    863984

    Lors de référendums d’autonomie, la Vénétie et la Lombardie, qui comptent parmi les régions les plus riches d’Italie, se sont prononcées pour une plus grande autonomie.

    Les régions italiennes de la Vénétie et de la Lombardie ont voté dimanche 22 octobre, à une majorité absolue, en faveur d'une plus grande autonomie. Le taux de participation se serait respectivement chiffré à environ 40% et à plus de 57%.

    ​Selon des chiffres quasi définitifs, les électeurs ont voté à 95% en faveur du oui en Lombardie et à 98% en Vénétie. Les référendums sont consultatifs et n'entraînent pas de conséquences juridiques directes.

    Le président de la Lombardie, Roberto Maroni, avait indiqué qu'une participation supérieure à 34% serait un succès. En Vénétie, le scrutin n'était valide que si un quorum de 50% était dépassé, rappelle l'AFP.

    Le président de la Vénétie, Luca Zaia, a souligné que la volonté d'autonomie était partagée «par la population entière», et non portée par un seul parti.

    En Vénétie, la publication des résultats a été ralentie par une attaque de hackers. En Lombardie, où l'on votait pour la première fois sur des tablettes, le président de la région, Roberto Maroni, a assuré que le système avait fonctionné.

    Les électeurs devaient dire s'ils souhaitaient que leur région dispose de «formes supplémentaires et conditions particulières d'autonomie», selon la formule inscrite dans la Constitution. La nature et l'ampleur de cette autonomie doit désormais être négociée avec Rome, puis validée par le Parlement.

    Matteo Salvini, le leader de la Ligue du Nord (extrême droite), parti au pouvoir dans les deux régions et promoteur du référendum, s'est félicité que des millions d'électeurs aient demandé «une politique plus proche, plus concrète et efficace, moins de bureaucratie et de gâchis».

    La Lombardie (10 millions d'habitants) et la Vénétie (5 millions) figurent parmi les régions les plus riches d'Italie et contribuent à hauteur de 30% au PIB du pays.

    Lire aussi:

    Quelle UE serait au «goût» de la Russie? Le Kremlin répond
    Le Kremlin commente les référendums en Vénétie et en Lombardie
    Italie: le gouverneur de Lombardie signe un décret prévoyant le référendum
    Tags:
    autonomie, référendum, Roberto Maroni, Luca Zaia, Lombardie, Vénétie, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik