International
URL courte
7111
S'abonner

Face à un afflux de «faux touristes» ukrainiens demandant l’asile politique pour obtenir un permis de travail, les autorités israéliennes ont révisé les règles de l’octroi de l’asile.

Les autorités israéliennes ont durci les conditions d'octroi de l'asile politique aux citoyens ukrainiens. Le délai d'examen des requêtes a été raccourci de six mois à une semaine.

L'analyse réalisée par les ministères de l'Intérieur et des Affaires étrangères a montré que dans la plupart des cas, les Ukrainiens n'ont pas besoin d'un asile politique mais d'un permis de travail en Israël le temps de l'examen de leur requête.

Les demandes des habitants des régions de Donetsk et de Lougansk (qui ont proclamé unilatéralement leur indépendance de Kiev après le coup d'État de 2014) seront désormais examinées selon une procédure particulière. Les autres régions ukrainiennes ont été qualifiées de sécurisées.

La nouvelle procédure d'examen des requêtes a permis non seulement de réduire les délais de la prise de décision, mais aussi de rapprocher la date de l'expulsion des personnes qui se sont vu refuser le droit d'asile. Les nouvelles règles sont en vigueur depuis le 17 octobre.

Selon l'autorité israélienne responsable des migrations, des milliers d'Ukrainiens sont arrivés en Israël en tant que touristes au cours des dernières années, pour demander ensuite l'asile politique.

Une telle pratique provoque une surcharge des organes de délivrance de l'asile politique et empêche les employés de s'occuper des demandeurs d'asile «réels».

À l'heure actuelle, près de 20.000 ressortissants ukrainiens se trouvent en Israël, dont 15.000 ont demandé l'asile politique.

Lire aussi:

L'armée de Haftar annonce avoir détruit un navire turc transportant des armes - vidéo
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Le vol MH17 abattu par un système russe? Un journaliste néerlandais bat en brèche les accusations visant Moscou
Ce métal sept fois plus cher que l’or est menacé par les voitures électriques
Tags:
asile politique, Israël, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook