International
URL courte
691076
S'abonner

Désarçonné par l’accueil plus que chaleureux du Président de la Commission européenne, le chancelier autrichien nouvellement élu, Sebastian Kurz a connu un moment d’embarras lorsque Jean-Claude Juncker a tenu à l’embrasser au lieu de lui serrer la main. Malchance! Cet instant délicat a été capté en vidéo…

Jean-Claude Juncker est connu pour ses manières parfois… très familières. Cette fois-ci, c'est Sebastian Kurz, le prochain chancelier autrichien, qui en a fait les frais. Alors qu'il arrivait au sommet de l'Union européenne, le président de la Commission européenne a voulu embrasser le jeune politicien au lieu de lui serrer la main, ce qui avait fortement perturbé ce dernier.

Un bref moment qui a attiré l'attention des journalistes et a été filmé par l'agence Ruptly.

À 31 ans, Sebastian Kurz s'apprête à devenir le plus jeune dirigeant du monde, au poste de chancelier (le président du gouvernement fédéral) en Autriche. Son parti, l'ÖVP a recueilli lors des élections anticipées en Autriche, 31,5% des voix, devant les sociaux-démocrates (SPÖ) et le Parti de la liberté (FPÖ), à l'extrême droite, qui ont respectivement obtenu 27 et 26%.

Lire aussi:

«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Tags:
confusion, vidéo, sommet, Union européenne (UE), Jean-Claude Juncker, Sebastian Kurz, Bruxelles, Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook