International
URL courte
2210
S'abonner

Selon un conseiller du gouvernement syrien contacté par Sputnik, la guerre a infligé de lourdes pertes économiques à son pays qui compte sur l’aide de Moscou pour reconstruire ses infrastructures.

Le terrorisme a porté un préjudice énorme à l’économie nationale syrienne qui a perdu 1.170 milliards de dollars depuis le début de la crise dans le pays, a déclaré à Sputnik le conseiller économique du gouvernement de Damas, Ammar al-Youssef.

«Nous ne sommes pas capables de réparer nous-mêmes l’ensemble des destructions, et pour cette raison nous devons nous adresser à nos amis russes (…). La Russie dispose d’une grande expérience et d’équipements techniques nécessaires pour reconstruire les infrastructures détruites et nous aider à exploiter de nouveaux gisements découverts pendant la guerre», a indiqué le responsable.

Selon lui, la partie syrienne espère attirer des investissements russes pour relever son industrie gazière.

«Il faut entamer des travaux en cette matière sans attendre la fin de la guerre. Tout retard risque aujourd’hui de produire un effet négatif sur l’économie dans l’avenir», a souligné M.al-Youssef.

Toujours d’après l’interlocuteur de l’agence, entre 60 et 70 milliards de dollars seront nécessaires pour reconstruire les puits gaziers détruits par les terroristes en Syrie.

Lire aussi:

Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
Ne pas consommer cet aliment engendrerait diverses maladies graves, dont le cancer
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Avions cloués au sol, navires à quai: malgré des crédits en hausse, l’armée française démunie
Tags:
investissements, industrie, reconstruction, destruction, crise syrienne, Ammar al-Youssef, Russie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook