International
URL courte
6116
S'abonner

La vaste attaque informatique qui a affecté plusieurs pays du globe en mai dernier aurait été orchestrée par la Corée du Nord, estime le secrétaire d'État britannique chargé de la Sécurité.

La Grande-Bretagne estime que la Corée du Nord est à l'origine de la cyberattaque au virus «WannaCry», qui a infecté des milliers d'ordinateurs à travers le monde en mai dernier.

«Nous pensons que la Corée du Nord était l'État impliqué dans cette attaque mondiale contre nos systèmes», a déclaré à la BBC le secrétaire d'État britannique chargé de la Sécurité, Ben Wallace.

En quelques jours, WannaCry avait infecté plus de 300.000 ordinateurs dans 150 pays, les pirates réclamant le versement d'une rançon minimum de 300 dollars en échange du déblocage des machines, indique Reuters.

Le National Health Service (NHS), le service public de santé britannique, avait notamment été touché.

Pyongyang avait rapidement éveillé les soupçons des spécialistes en cybersécurité.

Le vice-ambassadeur nord-coréen à l'Onu a de son côté rejeté ces accusations les qualifiant de ridicules.

Lire aussi:

Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
piratage, Royaume-Uni, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook