International
URL courte
18185
S'abonner

Moins de 48 heures après que le parlement régional a proclamé la «République catalane», environ un million de manifestants anti-sécession se sont rassemblés dans le centre de Barcelone pour défendre l'unité de l'Espagne.

Près d'un million d'opposants à l'indépendance de la Catalogne sont descendus dans le centre de Barcelone pour protester contre la décision du parlement catalan qui a proclamé vendredi la «République catalane», rapporte un correspondant de Sputnik.

Le rassemblement a été organisé par les partis en opposition aux autorités locales et dont les députés avaient refusé vendredi de participer au vote sur la résolution portant sur l'indépendance de la région.

«Un million cent mille personnes nous ont soutenus aujourd'hui» indique l'organisation la Société civile de la Catalogne.

Cependant, la police de Barcelone évalue le nombre de participant à 300 000.

Cette manifestation intervient après plusieurs rassemblements ayant eu lieu en Catalogne pour célébrer vendredi soir la naissance de la «République catalane».

À leur tour, les indépendantistes refusent de se soumettre à la décision de Madrid de dissoudre le parlement catalan et de fixer au 21 décembre les élections régionales.

«Carles Puigdemont est et restera le président du pays et Carme Forcadell est et resta la présidente du parlement; ceci au moins jusqu'au jour où les citoyens décideront du contraire lors d'élections libres», a écrit Oriol Junqueras, le vice-président du gouvernement catalan dans le quotidien El Punt-Avui, dénonçant un «coup d'État contre la Catalogne».

Le parlement catalan a voté vendredi l'indépendance de cette région vis à vis de l'Espagne. Une heure plus tard, le Sénat espagnol a approuvé le recours à l'article 155 de la Constitution espagnole qui autorise Madrid à placer la Catalogne sous sa tutelle.

Carles Puigdemont, destitué par le pouvoir central espagnol a appelé samedi à mener «une opposition démocratique» à la prise de contrôle directe de la Catalogne par Madrid.

Lire aussi:

Marseille: manifestation contre les nouvelles mesures sanitaires - vidéo
Crise du Covid: «leur stratégie de déni ne fait que renforcer la défiance des Français à l’égard des politiques»
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
Tags:
référendum d'autodétermination en Catalogne (2017), Carles Puigdemont, Catalogne, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook