International
URL courte
Libération de la ville de Deir ez-Zor (105)
3340
S'abonner

L’armée syrienne a délogé les terroristes de l’île de Sakr, sur l’Euphrate, dans le sud-est de Deir ez-Zor. Le groupe djihadiste déployé sur l’île était le plus nombreux de ceux de cette ville.

L'opération de l'armée gouvernementale syrienne sur l'île de Sakr était compliquée du fait que le terrain était boisé et creusé de nombreux tunnels. En outre, un réseau de communications fluviales bien organisé permettait aux combattants de se déplacer aisément aussi bien en direction de la ville que vers des localités avoisinantes.

En vertu du plan de libération de Deir ez-Zor, l'armée devait d'abord assurer la sécurité des territoires adjacents à l'aéroport. Ensuite, les terroristes ont été délogés de la localité de Jafra et l'armée a placé sous son contrôle la route reliant Deir ez-Zor à Hassaké et Boukamal. En fin de compte, les positions des terroristes sur l'île ont été encerclées et tout approvisionnement leur a été coupé.

À l'heure actuelle, l'armée a procédé au démantèlement des barricades et au déminage de l'île. Des dizaines de voitures piégées ont déjà été désamorcées. Les militaires estiment que l'île de Sakr abritait le groupe terroriste plus nombreux des banlieues de Deir ez-Zor.

Dossier:
Libération de la ville de Deir ez-Zor (105)

Lire aussi:

Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
Une infirmière tabassée dans un bus en Seine-Saint-Denis pour avoir réclamé le port du masque
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Tags:
déminage, reprise, Euphrate, Deir ez-Zor
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook