Ecoutez Radio Sputnik
    Un village syrien libéré de Daech

    Les USA «cherchent des voies de retraite» de Syrie pour les terroristes de Daech

    © Sputnik. Valeriï Melnikov
    International
    URL courte
    19541

    La défaite des extrémistes en Syrie étant inéluctable, les États-Unis leur cherchent des voies de repli, a déclaré Victor Bondarev, président de la commission de défense et de sécurité du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

    La débâcle des terroristes syriens approche à grands pas et les USA, qui assurent leur financement, leur cherchent de nouvelles aires d'action, a affirmé Victor Bondarev, président de la commission de défense et de sécurité du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), ex-commandant en chef des forces aérospatiales de Russie.

    «Outre une aide militaire, logistique et médicale, les États-Unis accordent également leur assistance stratégique aux terroristes. Aujourd'hui, quand Daech est au bord de la défaite en Syrie, ses soutiens américains cherchent des voies de retraite pour leurs poulains. Parmi les destinations les plus probables, on peut citer l'Afghanistan», indique Victor Bondarev dans un article publié jeudi par Rossiiskaya Gazeta.

    La résistance des djihadistes en Syrie revêt aujourd'hui un caractère «fragmentaire», a-t-il constaté, ajoutant que grâce aux efforts de la Russie, il avait été possible de torpiller l'économie de Daech.

    Victor Bondarev avait précédemment souligné que les terroristes «se disséminaient à travers le monde» et «qu'une vague entière déferlait sur l'Irak, l'Iran et l'Afghanistan».

    Lire aussi:

    Syrie: un tournant dans la lutte antiterroriste a été marqué, selon les forces russes
    Parlementaire russe:la nouvelle «opposition modérée» en Syrie finira comme les précédentes
    Les USA cherchent à «faire durer la guerre en Syrie»
    Tags:
    défaite, terrorisme, Conseil de la Fédération, Daech, Viktor Bondarev, Russie, États-Unis, Irak, Iran, Afghanistan, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik