International
URL courte
Situation en Syrie (automne 2017) (110)
5321
S'abonner

D'après une source au sein des FDS, une base militaire américaine a été mise en place dans la ville de Raqqa, ex-«capitale» syrienne de Daech.

Les États-Unis continuent de construire leurs bases militaires sur les territoires syriens libérés des djihadistes de Daech par les Forces démocratiques syriennes (FDS), a annoncé à Sputnik une source au sein des FDS désireuse de garder l'anonymat.

Selon l'interlocuteur de l'agence, une nouvelle base américaine a été installée dans la ville de Raqqa reprise à Daech après d'intenses combats.

«Les États-Unis ont établi leur base dans le quartier de Jezra à l'entrée de Raqqa. Ce quartier a été choisi parce qu'il n'a pas été trop affecté par les combats et peut être considéré comme la zone la plus sûre de Raqqa», explique-t-il.

La base et le territoire avoisinant sont protégés par des soldats américains. «Personne, sauf eux et les combattants des FDS, n'a accès à la base», souligne la source tout en indiquant que le déploiement de bases militaires américaines dans le nord de la Syrie était nécessaire pour combattre Daech et témoignait ainsi du choix d'«une bonne stratégie».

La ville de Raqqa, envahie par les terroristes de Daech en août 2013, a été reprise par les Forces démocratiques syriennes avec le soutien des États-Unis en octobre dernier.

Dossier:
Situation en Syrie (automne 2017) (110)

Lire aussi:

Benjamin Griveaux annonce avoir démissionné de l’Assemblée nationale
Un migrant en tue un autre et tente de violer une femme en pleine rue en 24h à Paris
Un Su-27 russe intercepte trois avions militaires français pour le troisième jour d'affilée
Le paradoxe Erdogan: le «sauveur» de la Palestine qui a besoin d’Israël
Tags:
lutte antiterroriste, base militaire, Daech, Forces démocratiques syriennes (FDS), Raqqa, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook