Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord

    La Corée du Nord bientôt sur la liste des pays qui soutiennent le terrorisme?

    © Sputnik. Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    13216

    Donald Trump est arrivé dimanche au Japon, première étape d'une tournée de 12 jours en Asie, dont l'un des sujets majeurs devrait être la lutte contre les ambitions nucléaires de la Corée du Nord, quitte à l’ajouter sur la liste des pays qui soutiennent le terrorisme.

    Le Président américain veut présenter un front uni avec les dirigeants du Japon et de Corée du Sud face à la Corée du Nord, avant de se rendre à Pékin pour plaider sa cause devant le Président chinois Xi Jinping.

    «Aucun dictateur, aucun régime, aucun pays ne devrait jamais sous-estimer la résolution américaine», a lancé Donald Trump à son arrivée au Japon.

    Donald Trump. Archive photo
    © AP Photo/ Alex Brandon
    Le chef de la Maison-Blanche avait auparavant déclaré aux journalistes qui l'accompagnaient à bord de l'avion présidentiel Air Force One qu'une décision serait bientôt prise quant à l'ajout ou non de la Corée du Nord sur la liste des pays qui soutiennent le terrorisme.

    «Nous voulons que ce soit résolu. C'est un gros problème pour notre pays et pour le monde, et nous voulons qu'il soit résolu», a affirmé le président des États-Unis.

    «Nous allons procéder d'une tout autre manière», a dit Donald Trump sans autre précision.

    Donald Trump a par ailleurs ajouté avoir prévu de rencontrer son homologue russe Vladimir Poutine durant ce voyage de 12 jours en Asie, le record pour un Président américain depuis un déplacement de George H.W. Bush en 1992. Les deux hommes devraient se rencontrer en marge du sommet de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (Apec) à Danang, au Vietnam.

    «Je crois que c'est entendu que nous allons nous rencontrer. Je veux l'aide de Poutine sur la Corée du Nord», a expliqué Trump lors du vol à bord d'Air Force One.

    Lire aussi:

    Trump espère rencontrer Poutine lors de sa tournée en Asie
    La Russie peut «nous aider avec la Corée du Nord»
    Rencontre entre Poutine et Trump au Vietnam: partie remise?
    Tags:
    nucléaire coréen, terrorisme, Donald Trump, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik