International
URL courte
217
S'abonner

Une voiture piégée a visé le cortège du chef de la sécurité d'Aden, puis un kamikaze s’est introduit dans le QG de la brigade criminelle de la ville avant de se faire exploser. L’attaque, qui a fait au moins 15 morts, est toujours en cours.

Daech a revendiqué dimanche la double attaque qui a fait au moins 15 morts à Aden, dans le sud du Yémen, et qui se poursuit avec une prise d'otages de policiers.

Dans un communiqué en ligne signé de la «province Abyane-Aden», Daech affirme que des bâtiments ont été «incendiés» et que «des échanges de tirs continuent».

Selon les services de sécurité yéménites, l'opération des djihadistes s'est déroulée en deux temps: une attaque à la voiture piégée contre le cortège du chef de la sécurité d'Aden, à l'entrée de son QG, puis une attaque contre le siège de la brigade criminelle adjacent, indique l'AFP.

Un responsable des services de sécurité avait au préalable évoqué la responsabilité d'Al-Qaïda.

Lire aussi:

Trois faux policiers interpellés à Paris en pleine arrestation raciste censée discréditer la police
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Quatre policiers blessés par balles lors d’émeutes à Saint-Louis, un autre touché à la tête à Las Vegas - vidéos
Tags:
Daech, Aden, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook