Ecoutez Radio Sputnik
    Potsdam

    Église de la garnison de Potsdam: s’agit-il d’un monument au militarisme?

    © AFP 2017 Barbara Sax
    International
    URL courte
    213

    La décision de reconstruire l'Église de la garnison de Potsdam fait polémique dans la ville entre les opposants au projet signalant des risques d'instrumentalisation par l'extrême-droite et les partisans de la reconstruction affirmant que la mémoire du passé pourrait servir à la réconciliation. Sputnik s’est intéressé au problème.

    L'Église de la garnison de Potsdam avait été construite entre 1733 et 1735 par ordre du roi Frédéric-Guillaume Ier de Prusse. Le 21 mars 1933, Hitler y était venu pour s'incliner devant le chef de l'État, le maréchal Hindenburg. Cet événement a été commémoré par les nazis sous le nom de «journée de Potsdam». L'église avait été en partie détruite par les bombardements des 14 et 15 avril 1945. Le 23 juillet 1968, les ruines subsistantes ont été dynamitées et enlevées par décision de Walter Ulbricht, alors chef de la RDA.

    «Je n'aime pas que cette église symbolise l'anti-démocratie», a déclaré à Sputnik Max Dalichow, du groupe de citoyens «Pour un Potsdam sans église de la garnison».

    Et d'ajouter que les habitants de Potsdam n'avaient pas besoin de ce symbole.

    En 2014, 72 prêtres, théologiens et autres représentants éminents de la communauté religieuse, notamment le politologue Hajo Funke et l'ancienne ministre allemande de la Justice Herta Däubler-Gmelin, ont signé une pétition intitulée «Les chrétiens n'ont pas besoin d'une église de la garnison».

    Wolfram Hülsemann, figurant parmi les auteurs de cette pétition, a prévenu:
    «La reconstruction de cette église serait une erreur, et une démarche lourde de graves complications à l'échelle internationale».

    Néanmoins, Wieland Eschenburg, représentant de la fondation en faveur de la reconstruction de l'Église de la garnison, a déclaré à Sputnik que cet édifice était nécessaire en tant que lieu qui soulève des questions historiquement importantes.

    «Là où il n'y a rien, personne ne s'intéresse à l'Histoire, alors que la discussion sur la reconstruction nous pousse à nous rappeler l'Histoire et stimule par conséquent le sentiment de responsabilité. Aussi, avons-nous besoin de cette église. Les questions que nous abordons dans le contexte de la reconstruction de l'église ne sont discutées nulle part ailleurs», a souligné M.Eschenburg.

    Le 29 octobre dernier, la reconstruction de l'Église de la garnison de Potsdam a été lancée malgré les manifestants craignant une instrumentalisation de ce projet pour engager l'Allemagne dans la voie d'une réhabilitation du passé militariste de la Prusse et des nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Lire aussi:

    Assad reconnaît la contribution des églises chrétiennes au maintien de l’unité syrienne
    Attentats en Égypte: Daech promet de nouvelles attaques contre les chrétiens
    L’ambassadeur d’Ukraine convoqué au Vatican: Kiev dément
    Tags:
    manifestation, militarisme, nazis, monument, reconstruction, église, Seconde Guerre mondiale, Sputnik, Wolfram Hülsemann, Herta Däubler-Gmelin, Hajo Funke, Max Dalichow, Adolf Hitler, Allemagne, RDA, Potsdam
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik