International
URL courte
22181
S'abonner

Les «performances» de Piotr Pavlenski semblent perdre de leur «magie» après que cet artiste russe a mis le feu à la façade d'une succursale de la Banque de France à Paris. Ce lundi, la justice française a confirmé sa détention provisoire.

La justice française a confirmé la mise en détention de Piotr Pavlenski et de sa compagne, Oxana Chaligui, pour ses «performances» artistiques, notamment l'incendie volontaire d'une succursale de la Banque de France.

«La chambre de l'instruction est toujours très prévisible dans ses décisions», a déclaré à l'AFP leur avocate, Dominique Beyreuther Minkov.

Elle a annoncé qu'elle entendait former un pourvoi en cassation.

Le réfugié politique Piotr Pavlenski, qui avait obtenu l'asile en France au mois de mai dernier, a incendié une succursale de la Banque de France à Paris en octobre. Sa compagne et lui ont été mis en examen pour «destruction du bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes».

L'artiste a fui la Russie, où il est accusé d'agression à caractère sexuel par l'actrice Anastasia Slonina, et a notamment été interpellé et traduit en justice pour certaines de ses «performances» mais n'a jamais été condamné dans ce pays.

Lire aussi:

«J’ai déjà fait barrage, cette fois c’est fini»: la Une de Libération sur le RN indigne la majorité
La DCA syrienne repousse une attaque de missiles au-dessus de Damas, selon Sana
Une fête d’anniversaire se transforme en rixe «d’une rare violence» à Marseille
«Ils ont été lynchés»: deux policiers agressés lors d’une intervention près d’Agen
Tags:
détention provisoire, Piotr Pavlenski, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook