International
URL courte
7215
S'abonner

Donald Trump a déclaré à Pékin à son homologue chinois Xi Jinping que le problème nord-coréen pourrait être réglé.

Lors d'une rencontre à Pékin avec le président chinois Xi Jinping, Donald Trump a appelé ce dernier à s'impliquer fortement sur le dossier nord-coréen.

«La Chine peut régler ce problème facilement et rapidement», a signalé le président américain, demandant également l'aide de la Russie face à une situation «potentiellement dramatique».

Le dirigeant chinois a noté pour sa part que les relations entre Pékin et Washington «concernaient la paix, la stabilité et le développement dans le monde entier».

«Pour la Chine et les États-Unis, la coopération reste l'unique choix juste», a affirmé M. Xi. 

Il a fait savoir qu'il avait évoqué avec Donald Trump le renforcement de la coordination sur l'Afghanistan et la péninsule coréenne et que les deux dirigeants s'étaient tombés d'accord pour «stimuler l'essor des relations sino-américaines».

Lors d'une conférence de presse à Séoul, mardi 7 novembre, le président américain a appelé la Russie et la Chine à diminuer les liens économiques et diplomatiques avec la Corée du Nord. Plus tôt dans la journée, Donald Trump a déclaré devant le Parlement sud-coréen que le «temps de la force» était venu et que «le monde ne pouvait pas tolérer la menace d'un régime laissé-pour-compte qui brandissait des armes nucléaires».

Soucieux de la stabilisation sur la péninsule coréenne, Moscou et Pékin avait précédemment proposé à Pyongyang d'instaurer un moratoire sur les essais nucléaires et les tirs de missiles en demandant en contrepartie à Séoul et à Washington de s'abstenir d'organiser des exercices militaires dans la région. Cependant, Washington n'a pas répondu à cette initiative.

Lire aussi:

La France signale plus de 22.000 nouveaux cas de Covid-19, soit le 4e jour consécutif de hausse
Martine Wonner affirme à tort que la Garde républicaine a démissionné et ne veut plus protéger Macron
Frégates FREMM: touché-coulé de Fincantieri sur Naval Group au Maroc?
Olivier Véran explique quand le gouvernement mettra fin au pass sanitaire
Tags:
règlement, Xi Jinping, Donald Trump, Corée du Nord, États-Unis, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook