International
URL courte
701
S'abonner

Dans le contexte de la récente fusillade dans une église du Texas ayant fait 26 morts, le professeur en criminologie M. Lankford estime que le port d’armes est devenu un sujet politisé aux USA tandis que Mme Dugan, professeur en criminologie et en justice pénale, déplore à Sputnik que la loi US ne changera probablement pas en la matière.

Adam Lankford, professeur en criminologie à l'Université de l'Alabama et auteur de recherches sur les fusillades de masse aux USA, a commenté au micro de Sputnik la fusillade dans une église au Texas ayant coûté la vie à 26 personnes dimanche dernier.

Bien que le port d'armes soit un sujet largement controversé aux Etats-Unis, il est peu probable que les autorités du pays changent la loi car ce «thème est devenu beaucoup trop politisé».

«Malheureusement, c'est devenu une question d'idéologie. Les gens… avancent leur ordre du jour au lieu de faire ce qui répond le plus aux intérêts du pays», a dit M. Lankford.

Cet avis est également partagé par le docteur Laura Dugan, professeur en criminologie et en justice pénale à l'Université du Maryland, qui doute de «voir des changements quelconques dans la loi» malgré de nombreux cas de fusillades sur le sol américain.

«Jusqu'à ce que nous restreignons l'accès aux armes puissantes, nous aurons probablement de nouveaux cas de tueries de masse», a-t-elle expliqué à Sputnik.

Cependant, bien que les Etats-Unis ne soient pas le seul pays au monde où la population a le droit de posséder des armes, le nombre de fusillades massives y reste particulièrement élevé.

Selon Mme Dugan, ce phénomène est intrinsèquement lié au désir des Américains d'être célèbres, d'où la nécessité que les médias parlent davantage des victimes au lieu d'attirer l'attention sur les criminels.

«Aux États-Unis, ces criminels obtiennent une renommée extraordinaire, ce qui les motive. Malheureusement, lorsque vous les rendez célèbres en publiant leurs photos et leurs noms, cela ne fait qu'aggraver le problème», a conclu à son tour Adam Lankford.

 

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Coronavirus: un premier cas confirmé en Algérie, un citoyen italien
Tags:
armements, port d'armes, loi, fusillade, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook