Ecoutez Radio Sputnik
    Alexeï Pouchkov

    La Russie dans le «top 5» des pays intéressants pour les réseaux sociaux occidentaux

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    4181

    Malgré la décision de Twitter de retirer toute publicité des comptes de Sputnik et de RT, le comportement de la société ne prouve pas son intention de quitter la Russie, a affirmé le sénateur russe Alexeï Pouchkov.

    Le marché russe reste toujours très attractif pour les réseaux sociaux en Occident même si des pressions sont exercées sur les médias russes dans ces pays, a déclaré jeudi Alexeï Pouchkov, président de la commission de la politique médiatique du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

    «Le marché russe présente un grand intérêt pour les réseaux sociaux. Je pense qu'au niveau de cet intérêt pour les réseaux sociaux occidentaux, nous entrons dans le top 5, et c'est important», a-t-il indiqué à une réunion de la commission.

    En outre, a-t-il poursuivi, la décision de Twitter de bloquer la publicité de tous les canaux appartenant à l'agence russe Sputnik et RT ne prouve en rien que la société s'apprête à quitter le marché russe.

    «À mon avis, les restrictions imposées par Twitter ne sont qu'une réaction aux pressions exercées sur la société par les structures américaines du pouvoir. Elle se devait d'adopter une décision provoquant notre indignation, mais ce n'est pas une tentative de quitter le marché russe», a-t-il expliqué.

    Alexeï Pouchkov a fait remarquer que la société sous-évaluait actuellement l'attractivité de la Russie en qualité de marché de ressources de l'information. Or, cette attractivité «est très importante, ce qui signifie que nous possédons un argument assez sérieux», a-t-il noté.

    Washington exige que Sputnik et RT soient enregistrés aux États-Unis en tant qu'agents étrangers, avait précédemment indiqué la rédactrice en chef de ces médias, Margarita Simonian. Par la suite, Twitter a bloqué la publicité de tous les canaux appartenant à l'agence russe Sputnik et RT dans le cadre de l'enquête sur la prétendue «ingérence russe» dans la présidentielle américaine de 2016.

    Le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, a déclaré après la décision de Twitter de retirer toute publicité des comptes de RT et de Sputnik, que la société avait succombé «à de sérieux préjugés à l'encontre des médias russes» et avait créé «un précédent pour le traitement inégal de ses clients».

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    EN CONTINU Au moins 13 blessés dans une explosion à Lyon: Macron parle d’une «attaque» (images)
    Tags:
    publicité, médias, pressions, réseaux sociaux, Twitter, Inc, chaîne de télévision russe RT, Sputnik, Conseil de la Fédération, Dmitri Peskov, Margarita Simonian, Alexeï Pouchkov, États-Unis, Washington, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik