Ecoutez Radio Sputnik
    Maria Zakharova

    Discrimination de RT aux USA: Moscou donne le feu vert à ses mesures de rétorsion

    © Sputnik . Eugene Novozhenina
    International
    URL courte
    1421
    S'abonner

    La Russie commencera à appliquer la semaine prochaine les mesures de rétorsion adoptées en réaction aux pressions exercées sur la chaîne RT aux États-Unis, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

    La Russie prévoit d'entamer la semaine prochaine l'étape pratique des mesures qu'elle prendra en réaction à la discrimination de la chaîne RT aux États-Unis, a indiqué jeudi Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères. En effet, le département américain de la Justice a exigé que le prestataire de services de la chaîne RT America aux États-Unis s'enregistre avant lundi en tant qu'agent étranger.

    «Nous avons élaboré des mesures de rétorsion sur la base de la législation russe», a-t-elle souligné dans l'émission 60 minutes diffusée par la chaîne de télévision Rossiya 1.

    «En ce moment, nous prévoyons d'entamer dès la semaine prochaine une application pratique de ces mesures de rétorsion», a fait remarquer Maria Zakharova.

    Elle avait déjà indiqué que Moscou planchait sur les moyens de réagir aux pressions des autorités américaines sur les médias russes, mais ne prévoyait pas d'entraver le travail des journalistes étrangers en Russie.

    Andreï Klimov, président de la commission pour la défense de la souveraineté du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), avait noté dans la matinée dans une interview à Sputnik que les médias américains faisant de la propagande en Russie pourraient se retrouver dans les mêmes conditions juridiques de travail que Sputnik et RT aux États-Unis.

    Le président de la commission des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération, Konstantin Kossatchev, a pour sa part déclaré que les États-Unis appliquaient des mesures discriminatoires aux médias diffusant un point de vue n'arrangeant pas les autorités américaines.

    Ces derniers temps, les États-Unis tentent de compliquer au maximum le travail de RT, obligeant la direction de la chaîne à s'inscrire en tant qu'agent étranger et organisant des débats au Congrès sur la soi-disant «influence russe» sur la politique américaine par le biais des réseaux sociaux. Margarita Simonian, la rédactrice en chef de Sputnik et RT, a qualifié d'illégale cette exigence.

    Tags:
    réaction, médias, discrimination, chaîne de télévision russe RT, Sputnik, Rossiya 1, Margarita Simonian, Maria Zakharova, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik