International
URL courte
306
S'abonner

Outre les graves pertes humaines et culturelles, la guerre avec Daech a infligé à l'Irak une centaine de milliards de dollars de pertes économiques, selon Haider al-Abadi.

Les pertes irakiennes liées à la lutte avec les terroristes de Daech se sont élevées à 100 milliards de dollars, soit plus de 85 mds EUR, a annoncé samedi le premier ministre irakien Haider al-Abadi.

«Les pertes infligées à l'Irak par la guerre avec Daech ont atteint 100 milliards de dollars», a fait savoir M.al-Abadi cité par la chaîne de télévision Al Sumaria.

Le chef du gouvernement irakien a souligné que Bagdad était déterminé à poursuivre sa lutte contre les propagandistes de Daech utilisant les réseaux sociaux pour faire propager les idées radicales et recruter de nouveaux djihadistes.

Auparavant, les forces irakiennes ont entamé l'offensive sur la ville de Rawa dans la province d'Anbar frontalière avec la Syrie. La localité est considérée comme le dernier bastion de Daech sur le territoire irakien. Outre les forces fédérales, l'opération implique des milices sunnites locales.

Le 3 novembre dernier, les forces pro-Bagdad avaient chassé les terroristes de la ville d'Al-Qaïm située à la frontière syro-irakienne.

Lire aussi:

Covid-19, en continu: la France n’est pas «encore au pic épidémique», prévient Véran
Quand La Poste cachait un immense stock de masques en période de pandémie
«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif nie les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Tags:
Haïder al-Abadi, propagande terroriste, guerre, combat, lutte antiterroriste, djihadisme, pertes, Daech, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook