International
URL courte
341
S'abonner

Lassés de l’«impérialisme américain», des manifestants, dont le nombre pourrait atteindre 3.000, ont défilé vers le Centre International de Conférences qui accueille actuellement le sommet des pays de l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est).

Des manifestants philippins ont brûlé un mannequin à l'effigie du Président Donald Trump, arrivé à Manille pour participer à un sommet des pays de l'ASEAN et d'autres pays de l'est de l'Asie.

Selon les médias philippins, les émeutes ont éclaté tôt lundi matin, à l'ouverture du 31e sommet de l'ASEAN. Les manifestants envisageaient initialement d'atteindre le Centre International de Conférences qui accueille les événements du sommet, or la police a empêché leur progression, ayant recours à un canon à eau.

Scandant «Les États-Unis sont impérialistes!», «Stop à la machine de guerre américaine!», les manifestants portaient une construction en carton au visage de Donald Trump et à quatre mains fixées de façon à reproduire une croix gammée. Le mannequin tenait en mains un sac rempli d'argent, un pistolet, un missile muni d'une ogive nucléaire et un bulldozer. Il a été brûlé sous les slogans anti-américains.

Alors qu'on ignore pour le moment le nombre exact de manifestants, les organisateurs assurent de leur côté qu'ils étaient près de 3.000.

Le Président américain est arrivé dimanche à Manille, la capitale des Philippines, pour participer au sommet annuel des dirigeants de l'ASEAN. Il venait du Vietnam, où il a pris part au sommet de l'APEC (Forum économique Asie-Pacifique), en marge duquel il a eu notamment un bref entretien avec son homologue russe, Vladimir Poutine.

Les Philippines sont la dernière étape d'une tournée asiatique qui l'a également conduit au Japon, en Chine et en Corée du Sud.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Méfiance face aux vaccins anti-Covid: «vous n’êtes ni des cobayes ni des jouets de l’industrie pharmaceutique»
Tags:
manifestation, Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), Donald Trump, États-Unis, Philippines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook