International
URL courte
308
S'abonner

Le jour du triste anniversaire des attentats du 13 novembre 2015, le chef de la diplomatie française a rappelé la nécessité pour l’Europe de rester vigilante et de n’éprouver aucune euphorie excessive après la défaite des terroristes au Proche-Orient.

La défaite de l’organisation terroriste Daech en Syrie et en Irak ne doit pas provoquer d’euphorie en Europe, a déclaré lundi le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian à son arrivée à la rencontre des ministres des Affaires étrangères et de la Défense des pays de l’Union européenne qui se tient à Bruxelles. 

En ce qui concerne la lutte antiterroriste, nous devons rester très vigilants, car la défaite de Daech, qui était derrière les attentats de Paris, ne doit pas susciter d’euphorie excessive, a-t-il déclaré.

Et de rappeler en outre que les attentats de Paris sont une des raisons qui sous-tendent le développement du programme européen de Coopération militaire structurée permanente (PESCO) qui sera lancé lors du la réunion du Conseil de l’Union européenne lundi.

Dans la soirée du 13 novembre 2015, une série d'attaques terroristes avaient été perpétrées à Paris et à Saint-Denis. Trois kamikazes s’étaient fait exploser près du Stade de France, un autre groupe avait mitraillé des terrasses de cafés et de restaurants dans le nord-est de Paris, enfin trois autres terroristes avaient pris des otages dans la salle de concert du Bataclan. Le bilan définitif de ces attentats s’élève à 130 morts et plus de 400 blessés.

Lire aussi:

Elle met des œufs au micro-ondes, ce qui l'envoie pour trois semaines à l'hôpital
La visite d’Emmanuel Macron en Seine-Saint-Denis provoque des attroupements en plein confinement – vidéo
Pandémie, en continu: pire bilan quotidien au Royaume-Uni
Tags:
attentat, terrorisme, attentats du 13 novembre à Paris, Daech, Jean-Yves Le Drian, Europe, Syrie, Paris, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook