International
URL courte
5330
S'abonner

Le rôle croissant de la Russie sur le marché mondial des céréales est indéniable, ce qui rend les agriculteurs américains nerveux, a déclaré le ministre russe de l'Agriculture, Alexandre Tkachev.

Les exportations de céréales russes ne cessent de croître ces dernières années, a annoncé le ministre russe de l'Agriculture, Alexandre Tkachev. D'après lui, une telle progression met les agriculteurs américains mal à l'aise parce qu'elle entraîne pour eux de lourdes pertes.

«Si les fermiers américains sont dépassés par ce fait, c'est leur problème, dans le contexte d'une récolte exceptionnelle en Russie qui atteindra environ 130 millions de tonnes, 83 de blé.»

Selon lui, il s'agit d'un record.

«Sur certains marchés, nous repoussons les Américains, bien entendu, ils subissent des pertes, […] nos agriculteurs s'enrichissent», a expliqué M.Tkachev.

Le ministre russe a en outre souligné que la Russie «restera le pays qui produit des céréales de qualité dont la croissance est respectueuse de l'environnement numéro un dans le monde».

En 1978, l'URSS a récolté 127,4 millions de tonnes de céréales, établissant ainsi un record absolu.

En 2016, la Russie a déjà enregistré la meilleure récolte de blé de toute son histoire récente, soit 115 millions de tonnes.

Lire aussi:

Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Le seuil des 52.000 nouveaux cas journaliers de Covid-19 dépassé en France
L'évacuation policière de la terrasse d’un bar parisien fait polémique – vidéo
Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
Tags:
fermiers, récolte, céréales, blé, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook