Ecoutez Radio Sputnik
    Kaspersky

    Pas de «preuve» de piratage par Kaspersky d’ordinateurs du système de sécurité national US

    © Sputnik. Vladimir Astapkovich
    International
    URL courte
    2975191

    Les États-Unis n'ont pas encore de «preuves convaincantes» du piratage des ordinateurs du système de sécurité national avec les produits de Kaspersky Lab, a indiqué lors des auditions au Congrès la vice-secrétaire américaine à la Sécurité intérieure Jeanette Manfra.

    Intervenant devant le Congrès sur un possible piratage des ordinateurs du système de sécurité national par des logiciels de la société russe Kaspersky Lab, Jeanette Manfra a déclaré qu’elle ne disposait, pour le moment, d’aucune preuve qu’une telle intrusion informatique ait eu lieu

    «Actuellement, nous n'avons pas de preuves convaincantes qu’il y a eu des piratages. Je veux faire un examen approfondi pour m'assurer que nous avons une image complète», a-t-elle indiqué.

    Ces auditions ont eu lieu mardi devant le Comité des sciences, de l'espace et de la technologie de la Chambre des représentants des États-Unis. Un membre du comité a répété sa question à maintes reprises et a refusé d'accepter la réponse de Jeanette Manfra qui disait ne pas être prête à discuter de ce sujet lors des auditions publiques.

    Le 13 septembre, le département américain de la Sécurité intérieure a appelé les établissements publics du pays à désinstaller sous 90 jours les logiciels antivirus de la société russe, en raison des liens prétendus de l'entreprise «avec les services de renseignement et d'autres institutions russes».

    Kaspersky Lab a nié tout lien avec le Kremlin et déclaré que ces allégations étaient sans fondement. L'entreprise russe s'est dite certaine que l'enquête lancée aux États-Unis démontrera qu'elle n'a pas de liens avec les autorités russes. Le patron du groupe, Evguéni Kaspersky, a accepté d'intervenir devant le Congrès américain.

    Le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, avait qualifié l'information d'absurde.

    Kaspersky Lab est une société privée spécialisée dans la sécurité des systèmes d'information proposant des antivirus, anti-spyware, anti-spam ainsi que d'autres outils de sécurité. Elle a été fondée par Natalya Kasperskaya et Eugène Kaspersky en 1997.

    Lire aussi:

    Le boycott de Kaspersky Lab «jette une ombre sur l'image» des USA
    Karspersky Lab boycotté aux USA: «Voilà de la concurrence loyale», ironise Moscou
    Le Congrès US collecte des documents sur Kaspersky Lab
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik