International
URL courte
0 140
S'abonner

En quittant l’année dernière la province d’Alep, les djihadistes ont miné le terrain. Aujourd’hui, les autorités locales s’adressent aux démineurs pour leur demander de l’aide afin de se débarrasser des vestiges explosifs de la guerre.

Les démineurs syriens formés dans le Centre russe pour l'action anti-mines déminent des bombes laissées par les djihadistes dans la localité de Maclum, dans la province d'Alep. Comme l'a fait savoir le porte-parole du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit, de nombreuses requêtes demandant une assistance au déminage des maisons et au désamorçage des engins non-explosés sont envoyées par des autorités locales syriennes.

Selon le responsable russe, en se retirant de Maclum, les terroristes ont miné une importante partie du village, dont des routes, des bâtiments et des sentiers environnants. «Nous nous rendons dans une localité, établissons un périmètre de sécurité autour du terrain ou des bâtiments, en coopération avec la police militaire, et les démineurs de l'armée syrienne effectuent un déminage sécurisé des engins», a-t-il détaillé.

«Les spécialistes syriens en matière de déminage ont été formé dans le Centre russe de l'action anti-mine», a ajouté le responsable, tout en ajoutant que Maclum devrait être complétement nettoyée des mines d'ici la fin de la semaine.

En septembre, le ministère russe de la Défense a annoncé que la Russie formerait près de 600 démineurs syriens pour neutraliser de manière autonome les engins explosifs laissés par les djihadistes sur le territoire du pays.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Un Algérien et une Marocaine interpellés pour adultère, ils risquent jusqu’à deux ans de prison au Maroc
Tags:
démineurs, déminage, Syrie, Alep
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik