International
URL courte
11172
S'abonner

Au cas où le Président des États-Unis donnerait un jour l’ordre d’effectuer une attaque nucléaire, des chefs militaires américains pourraient y désobéir, a déclaré Robert Kehler, ancien chef du Commandement stratégique des forces armées du pays cité par The Guardian.

L'armée américaine n'exécuterait pas l'ordre de Donald Trump de mener une attaque nucléaire, relate The Guardian se référant à l'ancien chef du Commandement stratégique des forces armées, Robert Kehler, qui a fait cette déclaration lors d'auditions du Comité des affaires étrangères du Sénat.

«Les militaires sont obligés de suivre les ordres légaux, mais ne doivent pas respecter les ordres illégaux.»

M.Kehler a souligné qu'une situation similaire pourrait avoir lieu si le Commandement stratégique considérait que la Maison-Blanche aurait pris une décision prématurée, qui ne correspondrait pas à la nature de la menace.

Toutefois, selon lui, il ne faut pas limiter le pouvoir du Président dans le domaine de la sécurité nationale. Une mesure pareille pourrait avoir des conséquences négatives sur la défense du pays.

Ces auditions interviennent tandis que les tensions entre Washington et Pyongyang s'accroissent et que la Corée du Nord continue de développer son programme nucléaire.

Lire aussi:

La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
Les Tatars de Crimée proposent à Erdogan de se rencontrer sur leur sol
Les États-Unis prêts à défendre le Japon avec l’arme nucléaire
Biden face aux accords de «paix» de Trump pour Israël: «On voit aujourd’hui les limites de l’exercice»
Tags:
armée, attaque, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook