Ecoutez Radio Sputnik
    Kurdistan irakien

    Conseiller de Barzani: «Nous saluons tout règlement pacifique»

    © Sputnik. Hikmet Durgun
    International
    URL courte
    0 20

    Le gouvernement du Kurdistan irakien a dit «respecter» les décisions de la Cour suprême fédérale d'Irak sur «l'unité du pays» et dit vouloir en faire «une base pour le dialogue», a déclaré à Sputnik Kefah Mahmud, conseiller informationnel de Massoud Barzani.

    La Cour suprême fédérale d'Irak a obligé les institutions gouvernementales à respecter l'intégrité du pays, ce qui correspond entièrement à la Constitution, a indiqué à Sputnik la députée du parlement irakien Aliya Nassif.

    «Le gouvernement à Bagdad a positivement évalué la déclaration du gouvernement régional du Kurdistan irakien, rédigé conformément à l'article 1 de la Constitution irakienne», a souligné pour sa part Kefah Mahmud dans un entretien accordé à l'agence.

    Et d'ajouter que cela allait contribuer à l'établissement d'un dialogue, à la détente et à l'arrêt des querelles intestines en Irak.

    «Nous saluons tout règlement pacifique, parce qu'une voie militaire serait catastrophique pour la sécurité de l'Irak en général et du Kurdistan en particulier», a prévenu M.Mahmud.

    De son côté, Ahmed al Sharifi, spécialiste des problèmes de sécurité, a jugé absolument nécessaire de nouer un dialogue entre la région du Kurdistan irakien et le gouvernement de Bagdad afin d'éviter les troubles dans le pays.

    «Le fait que la plus haute instance judiciaire du pays se penche sur la question du gouvernement kurde pourrait servir de point de départ pour le lancement d'un dialogue sur une éventuelle fédéralisation, la répartition des recettes provenant de l'extraction de ressources naturelles et la participation aux processus politique», a résumé l'expert.

    Lire aussi:

    Le Kurdistan irakien prêt à «geler les résultats» du référendum d’indépendance
    Bagdad: le Kurdistan doit déclarer qu’il fait partie intégrante de l’Irak
    L’Irak appelle les autres pays à cesser d’acheter du pétrole au Kurdistan
    Tags:
    règlement, dialogue, constitution, Cour suprême fédérale d'Irak, Sputnik, Ahmed al Sharifi, Aliya Nassif, Kefah Mahmud, Massoud Barzani, Bagdad, Kurdistan irakien, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik