International
URL courte
9171
S'abonner

L’Union européenne envisage de renforcer encore davantage le contrôle de ses frontières extérieures en vue de lutter plus efficacement contre le terrorisme international. Savoir si les touristes en profiteront ou s’en plaindront, la question reste ouverte. En tout cas, un premier pas dans cette direction a déjà été fait.

Le 20 novembre 2017, le Conseil de l'Union européenne a adopté le règlement relatif à un système d'entrée/sortie, ainsi que le règlement modifiant le Code frontières Schengen en la matière, a déclaré le Conseil dans un communiqué.

«Un contrôle strict de nos frontières extérieures est essentiel au bon fonctionnement de l'espace Schengen. Le système d'entrée/sortie contribuera à améliorer les contrôles aux frontières extérieures, à mieux identifier les personnes ayant dépassé la durée du séjour autorisé et à renforcer la lutte contre le terrorisme», a indiqué Andres Anvelt le ministre estonien de l'Intérieur.

Ainsi, ce système enregistrera les données relatives aux entrées et aux sorties ou aux refus d'entrée des ressortissants de pays tiers franchissant les frontières extérieures de l'espace Schengen.

Le nouveau système vise en premier lieu à renforcer la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme en permettant aux autorités d'avoir accès aux historiques des déplacements, ainsi qu'à garantir une identification systématique et fiable des personnes ayant dépassé la durée du séjour autorisé.

Le Conseil et le Parlement européen doivent maintenant signer le règlement adopté. Le texte signé sera publié au Journal officiel de l'UE et entrera en vigueur 20 jours plus tard. En collaboration avec les États membres, l'agence eu-LISA devrait commencer à élaborer le nouveau système devant être opérationnel d'ici 2020.

Lire aussi:

Covid en France: le nombre journalier de contaminations et de décès en légère baisse
«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Elle trouve un appartement secret derrière le miroir de sa salle de bain - vidéo
Tags:
Espace Schengen, Conseil de l'UE, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook