International
URL courte
322
S'abonner

Les conservateurs, les libéraux et les Verts d'Allemagne semblent être au bord de l'échec dans leur tentative de trouver un compromis pour former un gouvernement, mais Angela Merkel se veut optimiste et s'oppose à l'organisation de nouvelles législatives, a annoncé l'agence AP.

La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré s'opposer fermement à l'idée de tenir de nouvelles élections législatives dans le pays, a fait savoir samedi l'agence AP.

«Les électeurs ont voté. Et je ne soutiens pas du tout la demande de certains de voter encore une fois si nous ne pouvons rien faire avec les résultats», a-t-elle déclaré lors d'une réunion de son parti (CDU) à Kühlungsborn (Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale).

À l'issue des élections législatives du 24 septembre dernier, la coalition CDU/CSU a emporté 246 sièges, en totalisant 32,9% des voix. Les sociaux-démocrates (SPD) en ont obtenu 153 avec 20,5% des suffrages. L'Alternative pour l'Allemagne (AfD) dispose de 94 sièges avec 12,6%, le Parti libéral-démocrate (FDP) a 80 sièges avec 10,7%, Die Linke détient 69 sièges avec 9,2% et les Verts 67 sièges avec 8,9%.

Les négociations sur la formation d'une coalition «Jamaïque», en référence aux couleurs de la CDU/CSU (noir), au FDP (jaune) et aux écologistes (vert) comme le drapeau jamaïcain, n'ont pas abouti.

Les principaux obstacles à l'accord sont les divergences sur l'immigration et l'environnement.

En général, les Allemands ne sont pas préoccupés par de nouvelles élections au parlement. Selon un sondage, 65% n'y voient aucun inconvénient. 59% des sondés, en cas de nouvelles élections, voteraient pour le même parti que celui qu'ils ont soutenu le 24 septembre. Seulement 8% des personnes interrogées changeraient d'avis en faveur d'un autre parti politique.

Lire aussi:

Manifestation contre la loi Sécurité globale: la façade de la Banque de France en feu à Paris - vidéo
Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
Ne pas consommer cet aliment engendrerait diverses maladies graves, dont le cancer
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Tags:
gouvernement, élections législatives, formation, Parti libéral-démocrate d'Allemagne (FDP), Parti vert allemand (Die Grünen), Alternative pour l'Allemagne (AfD), Parti social-démocrate allemand (SPD), Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, Die Linke, Angela Merkel, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook