International
URL courte
7421
S'abonner

Le sénateur russe Vladimir Djabarov a vivement critiqué, dans un entretien à RT, la déclaration du Président ukrainien Piotr Porochenko qui veut que la Russie se repente pour la famine des années 1930 connue en Ukraine comme l'Holodomor.

Après que le Président ukrainien Piotr Porochenko a insisté sur le repentir de la Russie pour la grande famine des années 1932-1933 ayant provoqué la mort de millions de Soviétiques, Vladimir Djabarov, premier vice-Président de la commission des affaires internationales du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), n'a pas tardé à dénoncer la logique hypocrite de ses propos et lui a conseillé de se focaliser plutôt sur la situation intérieure dans le pays.

«À mon avis, accuser la Russie de cette famine relève d'une logique jésuite. La famine a touché le peuple entier de l'Union soviétique. Nous savons qu'elle a été due à une série de facteurs intérieurs et extérieurs. Mais affirmer que c'est la Russie qui l'a provoquée en vue du génocide du peuple ukrainien, c'est tout simplement amoral», a-t-il indiqué à la chaîne RT.

Vladimir Djabarov a ajouté que le Président ukrainien devait plutôt se focaliser sur ce qui se passait actuellement dans son pays.

«Porochenko aurait mieux fait d'émettre un jugement au sujet du néonazisme qui, malheureusement, se manifeste aujourd'hui en Ukraine. Qu'il s'attaque à des problèmes plus globaux parce ce qu'avec la politique qu'il pratique actuellement, je n'exclue pas que l'Ukraine va avoir la vie dure», a-t-il souligné.

Prenant la parole lors d'une manifestation à la mémoire des victimes de la grande famine, Piotr Porochenko a appelé à adopter une loi sur la responsabilité pour la non-reconnaissance de celle-ci et a exprimé le souhait que la Russie fasse son repentir.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre
Défense russe: al-Nosra a tenté de percer des positions syriennes, des pertes parmi les militaires
Tags:
famine, néonazisme, chaîne de télévision russe RT, Vladimir Djabarov, Petro Porochenko, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook